MASTER CLASS DE VIOLON AVEC MARIANNE PIKETTY

Jeudi 7 decembre 2017 à 14h
Lieu :
Salle Michel Decoust - Espace CRR Candolle
Adresse / Accès :
3, rue de Candolle - Montpellier

de 14h à 20h

« Densité, fougue, virtuosité, intériorité et générosité » sont les termes élogieux avec lesquels la presse accueille Marianne Piketty. De Bach à Piazzolla, de la diminution baroque à la création contemporaine, la violoniste Marianne Piketty développe une carrière aussi dynamique que versatile. Enfant prodige, elle fait sa première apparition en tant que concertiste à l’âge de sept ans à la salle Pleyel. Artiste aussi charismatique qu’incontournable dans l’hexagone, sa riche et longue expérience la conduit du CNSM de Paris à la Juilliard School de New York. Elle est sans doute l’une des dernières héritières de la tradition classique du violon grâce à sa formation auprès de grands maîtres tels que Itzhak Perlman ou Yehudi Menuhin. Par ailleurs elle a été amenée à se produire sous la baguette de chefs tels que Pascal Verrot, Pascal Rophé, Georges Pelhivanian, Éric Bergel, Jean-Jacques Kantorow…

Marianne Piketty se distingue notamment par une extraordinaire envie d’entreprendre, un goût inépuisable pour les nouvelles rencontres et la performance, avec toujours au cœur la volonté de partage et l’esprit du collectif. La rigueur, l’exigence et le dépassement de soi sont les maîtres mots d’une violoniste qui pratique son instrument au pas de course, au rythme d’un athlète. Elle pratique d’ailleurs régulièrement le yoga, le ski (ancienne championne Rhône-Alpes) ou la randonnée… Marianne Piketty est aussi une artiste hautement engagée dans la création contemporaine : elle est la dédicataire d’œuvres de Graciane Finzi, Édith Canat de Chizy, Laurent Mettraux, Renaud Gagneux, Javier Torres Maldonado, Jean-Pierre Drouet, Tomas Bordalejo et Benjamin Attahir. Elle se produit en récital avec les pianistes Dana Ciocarlie, Sofya Gulyak, Éric Le sage, Silke Avenhaus, Alasdair Beatson, ainsi que les violoncellistes Xavier Phillips, Emmanuelle Bertrand, Ophélie Gaillard, Jean-Guihen Queyras, les clarinettistes Paul Meyer et Chen Halevi ou encore l’accordéoniste Pascal Contet. Marianne Piketty a enregistré l’intégrale des sonates pour violon seul d’Eugène Ysaye, ainsi que celles pour violon et piano de Pierné et de Lekeu. Elle est particulièrement investie dans la redécouverte de la musique française rare des XIXe et XXe siècles et fait preuve d’un engagement sans faille dans la défense et la mise en valeur des femmes compositrices.

En 2013, Marianne Piketty réunit autour d’elle des jeunes musiciens dans Le Concert Idéal. En 2015, ils créent avec la comédienne Irène Jacob le spectacle Les Saisons de Vivaldi et Piazzolla au Théâtre du Châtelet qui sera repris pour 25 représentations au Théâtre du Ranelagh à Paris. Leur premier enregistrement, sorti en avril 2016 chez Harmonia Mundi Little Village, a reçu le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros. En 2017 une nouvelle version chorégraphiée des Saisons voit le jour en collaboration avec le chorégraphe Jean-Marc Hoolbecq.

Marianne Piketty est par ailleurs professeur au CNSM de Lyon et donne de nombreuses master classes en Europe et en Asie. Elle est directrice artistique des Solistes de la Villedieu, des Rencontres Internationales de Mirecourt et du festival Musique aux 4 Horizons à Ronchamp. Marianne Piketty joue un violon vénitien de Carlo Tononi daté de 1685.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Affiche en téléchargement ci-contre